22 avr.-1 juil. 2019 Paris (France)

Accueil

Appel_chercheurs_2019.jpg

Date limite de réception : 22 avril 2019 à 23:00, heure de Paris

  • Le statut de chercheur associé BnF

La richesse exceptionnelle des collections de la BnF autant que leur ampleur permettent à des chercheurs de toutes disciplines d’explorer des sources inédites dans leur domaine.

La Bibliothèque nationale de France publie chaque année un appel à chercheurs afin de s’associer le concours de jeunes chercheurs dans un esprit de valorisation de ses collections. L’an dernier, ce dispositif a permis d’accueillir 19 chercheurs associés dans 10 départements de collections.

Parmi les chercheurs susceptibles d’être accueillis, les étudiants des cycles supérieurs d’enseignement de la musique et les musiciens en activité ayant suivi l’un de ces cycles peuvent bénéficier du statut particulier de musicien chercheur associé.

Certains des chercheurs associés accueillis peuvent par ailleurs bénéficier de bourses de recherche, pour un montant total cette année de 40.000 euros correspondant à quatre bourses.

Les avantages, conditions d’éligibilité et engagements des chercheurs associés, incluant le statut particulier de musicien chercheur associé et l’attribution de bourses de recherche, sont décrits dans le Règlement de l’appel à chercheurs de la BnF dont la consultation est impérative avant toute candidature au présent appel.

  • L’appel à chercheurs général

Les candidats peuvent à la fois proposer spontanément des sujets de travaux ou choisir parmi ceux proposés ci-dessous par la BnF. Les sujets proposés peuvent être discutés en amont avec les correspondants et référents scientifiques indiqués dans le document de l’appel.

Les sujets proposés sont organisés selon une indexation thématique qui ne doit pas occulter la grande diversité des collections et les travaux souvent interdisciplinaires qu’ils peuvent susciter :

Dans le cas de collections numériques (numérisées ou nativement numériques), des analyses de données massives de type « fouille d’images » et « fouille de textes et de données » sont envisageables.

  • Les bourses de recherche spécifiques

La BnF accorde également des bourses de recherche comme le permet son décret de création, grâce à la générosité de mécènes et donateurs ou sur ses fonds propres.

Pour l’année 2019-2020, quatre bourses seront attribuées :

  • une bourse Louis Roederer pour la photographie, pour laquelle il n'y a pas de limite d'âge ;
  • une bourse Comité d’histoire de la BnF portant sur l’histoire de la Bibliothèque ;
  • deux bourses d’excellence de la BnF venant récompenser le travail d’un chercheur associé choisi parmi ceux dont le statut est reconduit pour une nouvelle année.

Chaque bourse est dotée de 10.000 euros.

En fonction des dossiers reçus, la bourse Comité d’histoire de la BnF est susceptible d’être répartie en deux bourses de 5.000 euros chacune. Les autres bourses ne sont pas divisibles.

Deux de ces bourses font l’objet de propositions de sujets spécifiques que vous trouverez à la suite des sujets divers (« Axe 1 ») : la bourse Louis Roederer pour la photographie (« Axe 2 ») et la  bourse Comité d’histoire de la BnF (« Axe 3 »).

Comme indiqué précédemment, ces sujets sont indicatifs et n’excluent pas les propositions libres des candidats.

Les conditions d’attribution et de versement des bourses sont décrites dans le Règlement de l’appel à chercheurs de la BnF.

Pour toute question : philippe.chevallier@bnf.fr

Enregistrer

Personnes connectées : 1