22 avr.-1 juil. 2019 Paris (France)

Axe 1. Chercheurs associés : sujets divers proposés par les départements > Livres et lecture

Cf. aussi les thèmes : Littérature ; Pédagogie, Éducation

 

17. Les matériels d’accompagnement des livres

Depuis quelques années, les éditeurs multiplient leur offre de livres accompagnés d’objets divers, ensembles qu’on regroupe à la BnF sous le terme de documents composites. Reçus par dépôt légal, ils sont conditionnés dans des boîtes fabriquées sur mesure. De taille et de nature très variés, ils constituent une nouvelle tendance de l’édition contemporaine, où le livre accompagne l’objet pour des utilisateurs novices. Gadget ou mouvement de fond ? Initiative française ou courant international ? Les éditeurs sont constamment en recherche de nouveaux concepts pour soutenir leurs ventes et veulent toucher des publics qui n’achèteraient pas spontanément un livre seul. Ils visent aussi les acheteurs cherchant à faire des cadeaux.

Volumétrie : quelques centaines.

Pistes de recherche : ce sujet peut se prêter à une étude statistique et typologique ; il peut intéresser les historiens du livre et de l’édition et les chercheurs en sciences de l’information et de la communication. À titre d’exemple, au Département sciences et techniques, les documents composites relèvent majoritairement de la gastronomie, secteur particulièrement prolifique. L’imagination des éditeurs est sans limites : moules, couteaux, bocaux, potence à saucisson, service à alcool mexicain en forme de crânes…

Contacts : Michel Netzer, directeur du Département sciences et techniques

Mél : michel.netzer@bnf.fr

 

18. Les débuts de l’écriture interactive

Dans les années 1990, le CD-ROM, en autorisant l’association de sons, d’images et de textes, fut un support d’innovation qui permit notamment de rompre avec la linéarité de l’écriture. Si ces années pionnières ont ensuite été occultées par le triomphe du web, le Département son, vidéo et multimédias détient un fonds constitué par dépôt légal qui illustre les expérimentations menées alors en France aussi bien par de grands groupes qui s’étaient dotés de départements spécialisés (Gallimard, Flammarion, Bayard) que par de petites structures convaincues des potentialités du médium (Dada Media, Kaona) et destinées à la jeunesse aussi bien qu’au public adulte.

À l’heure de la lecture sur appareils mobile et des nouvelles formes d’écritures interactives qui prennent aussi bien la forme de livres numériques enrichis que d’applications, il semble intéressant de mener une analyse historique sur ce fonds et de s’interroger sur la continuité à la fois des acteurs et des solutions proposées.

Volumétrie : quelques centaines de documents conservés dans les fonds du service multimédias du Département son, vidéo et multimédias.

Pistes de recherche : dresser un panorama des formes narratives employées sous l’aspect théorique ou technique ; étudier la continuité avec les expérimentations contemporaines ; faire l'histoire de l'édition.

Contact : Pascale Issartel, directrice du Département son, vidéo et multimédias

Mél : pascale.issartel@bnf.fr

Référent scientifique : Laurent Duplouy, chef du service multimédias

Mél : laurent.duplouy@bnf.fr

Personnes connectées : 1